Mise à jour Covid-19

La pandémie de COVID-19 a changé la façon dont la recherche en mer est menée, en particulier lorsqu’il s’agit de l’accès à l’océan Arctique. En tant que gestionnaire de la principale infrastructure de recherche marine et arctique au Canada, Amundsen Science prend très au sérieux la menace pour la santé imposée par la COVID-19. Nous travaillons étroitement avec la Garde côtière canadienne et les commandants du brise-glace de recherche NGCC Amundsen pour assurer le respect des règles sanitaires. Notre objectif principal pendant la pandémie est de maintenir des activités de recherche en mer acceptables tout en prenant les mesures appropriées pour ne pas nuire à la santé des communautés du Nord du Canada ainsi que de protéger tout le personnel navigant et de soutien à terre. Notre préoccupation centrale demeure la préservation de notre mandat scientifique sans compromettre aucun aspect de santé et de sécurité lié à nos activités.

Notre organisation a été, et continuera d’être, engagée avec tous nos programmes usagers pour évaluer la faisabilité de leurs objectifs scientifiques alors que la crise persiste. Notre approche est guidée par les recommandations de tous les paliers de gouvernement, au Nunavut en particulier, et par les procédures opérationnelles normalisées nationales de la Garde côtière canadienne.

La distanciation physique sera exercée à bord et des équipements de protection individuelle seront utilisés au besoin. Dans le cas peu probable d’un cas suspect de COVID-19 à bord du navire, l’individu sera confiné à sa cabine et renvoyé chez lui via le port sud le plus proche. Une fois le navire désinfecté et la personne débarquée, la mission pourra reprendre sous surveillance active pendant 14 jours, conformément aux directives de l’Organisation maritime internationale.

Amundsen Science s’engage à soutenir les besoins scientifiques de tous nos programmes usagers alors que nous naviguons ensemble à travers ces temps incertains. Nous encourageons la communauté de recherche à maximiser l’utilisation de la grande quantité de données déjà collectées par le NGCC Amundsen au cours des 17 dernières années en attendant la réussite de la lutte contre la COVID-19. Quoi qu’il en soit, nous continuerons de travailler au retour des opérations dans l’Arctique pour 2021 dans l’expectative que des mesures sanitaires renforcées resteront en place pour les années à venir. La santé et la sécurité de tous les membres de notre communauté de chercheurs, e nos collègues de la Garde côtière canadienne, ainsi que des peuples autochtones du Nord qui nous accueillent sur leur territoire demeure notre priorité absolue.