QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Qui peut participer aux expéditions scientifiques du NGCC Amundsen?
Le brise-glace de recherche Amundsen est conçu pour accommoder de nombreuses disciplines  océanographiques tels que les études sur l’atmosphère, sur la glace de mer, et sur les environnements marins et les fonds océaniques. Les scientifiques du milieu académique, des gouvernements ou du secteur privé dont le travail se concentre sur l’étude des régions arctiques ou subarctiques peuvent accéder aux services du navire. Un contingent scientifique typique de participants d’un segment (ou leg) de l’expédition est composé d’étudiants diplômés, de boursiers postdoctoraux et de chercheurs/professeurs. Les projets en collaboration avec l’industrie peuvent impliquer des consultants et des ingénieurs. Des journalistes, des documentaristes et des artistes ont aussi la possibilité de monter à bord selon le nombre de couchettes disponibles. Les programmes internationaux et les collaborations avec des scientifiques canadiens sont égalements bienvenus et encouragés. Le navire peut aussi accueillir des enquêtes sur la santé des communautés nordiques du Canada; il se transforme alors en clinique de santé flottante. Le NGCC Amundsen peut accueillir jusqu’à 40 participants en tout temps. Plus d’information sur les programmes de recherche ayant participés aux précédentes expéditions de l’Amundsen est disponible dans la section Expéditions passées.

Quelle est la procédure pour les demandes de temps de navire et de couchettes?
Le moyen le plus direct d’accéder à l’Amundsen à des fins scientifiques est d’appliquer pour du temps de navire en tant que programme de recherche en suivant les lignes directrices suivantes. Lors de l’application les programmes disposent généralement d’une partie ou de la totalité des fonds couvrant les coûts journaliers du navire. Les chercheurs individuels et les représentants du secteur privé peuvent nous contacter directement à info@as.ulaval.ca afin d’obtenir de l’information sur la disponibilité des couchettes, la possibilité de collaborer avec les programmes existants ainsi que sur les coûts. Les médias, les documentaristes et les artistes peuvent également appliquer en se référant à la section Communication

Comment les expéditions sont-elles financées et quelles sont les coûts journaliers ?
Par l’intermédiaire de l’université Laval et Amundsen Science, le fond des Initiatives Scientifiques Majeur (ISF) de la Fondation Canadienne pour l’Innovation (FCI) est la première source de financement des opérations scientifiques du navire ainsi que de la maintenance de son parc d’équipements. Les frais d’utilisateurs des programmes de recherche participant aux expéditions complètent le financement nécessaire. Les programmes utilisateurs ont généralement une partie ou l’entièreté des fonds permettant de couvrir le temps de navire et le soutien technique et logistique fourni par Amundsen Science. Les fonds ISF-MSI peuvent aussi soutenir les programmes académiques grâce à une subvention pour le temps de navire gérée par Amundsen Science. Les coûts journaliers pour les opérations scientifiques du navire varient selon les besoins de l’expédition et fluctuent d’une année à l’autre.

Quelle est la date limite pour appliquer pour du temps de navire sur l’Amundsen?
La date limite pour appliquer pour du temps-navire est le 30 Septembre pour l’expédition de l’année suivante. Il est toutefois recommandé de nous contacter en avance (18 mois préférablement) afin de discuter des besoins des programmes avant de soumettre une application de temps-navire. Les chercheurs individuels peuvent également nous contacter en tout temps pour toute information à propos d’éventuelles collaborations avec des programmes existants.

Comment Amundsen Science détermine l’itinéraire et les objectifs scientifiques des expéditions?
Les expéditions scientifiques du NGCC Amundsen durent généralement de 110 à 130 jours en mer, de mai à octobre. Les programmes utilisateurs sélectionnés occupent une période donnée de l’expédition (de quelques jours à plusieurs semaines). Généralement, les occasions d’embarquer et de désembarquer du navire sont possibles toutes les 4 semaines. Plusieurs programmes peuvent se chevaucher ou se succéder les uns après les autres selon la compatibilité des objectifs scientifiques et les régions d’intérêts. Amundsen Science collige les objectifs de recherche et prépare l’itinéraire du navire pour les différentes périodes de l’expédition à la suite du processus d’examen des demandes de temps-navire. Les objectifs et l’itinéraire global de l’expédition sont finalisés lors de l’atelier de planification qui réunit la Garde côtière canadienne et tous les programmes utilisateurs sélectionnés pour l’expédition. Cet atelier a généralement lieu tous les ans, en février à Québec, et est obligatoire pour tous les programmes utilisateurs. L’atelier facilite la synergie et les collaborations entre les différents programmes afin d’optimiser les opérations en mer et de réduire les coûts.

Quel est l’itinéraire typique des expéditions annuelle de l’Amundsen?
L’itinéraire final de l’Amundsen pour une saison donnée dépend de la portée de la recherche des programmes utilisateurs. Le navire se rend généralement en mer du Labrador, puis remonte vers le nord dans la baie de Baffin jusqu’au détroit de Nares lorsque les conditions de glace le permettent. L’Amundsen continue éventuellement son périple à travers le passage du Nord-Ouest et l’ouest canadien. Le navire s’est aussi fréquemment rendu en mer de Beaufort et a voyagé aussi loin que la mer des Tchouktches. Une fois tous les deux ou trois ans, le navire visite la baie d’Hudson. Les itinéraires complets de l’Amundsen depuis 2003 peuvent être consultés dans la section expéditions passées.