Expédition actuelle

Suivez le parcours de l’Amundsen dans l’Arctique canadien en temps réel ainsi que sur notre site web et autres plateformes (FacebookInstagram et LinkedIn) pour les prochaines mises à jour sur l’expédition 2021.

Suivre le parcours »

La pandémie COVID-19 a eu un impact considérable sur la recherche océanographique menée à partir du NGCC Amundsen en 2020. Bien que l’objectif principal d’Amundsen Science durant la pandémie soit de maintenir les activités de recherche de pointe tout en prenant les mesures appropriées pour ne pas affecter la santé et la sécurité des communautés nordiques du Canada et du personnel, nous avons élaboré un plan d’expédition optimal pour 2021 qui utilise toute la fenêtre disponible pour la science et qui suppose que les contraintes liées à COVID-19 soient traitées avec succès (c’est-à-dire un équipage scientifique complet à bord du navire, un accès sans restriction au Nord, la levée des restrictions de voyage). En d’autres termes, nous visons une Expédition Amundsen 2021 très ambitieuse du 30 juin au 3 novembre 2021 et nous nous efforcerons d’en réaliser la meilleure version au fur et à mesure que les événements se succéderont dans les prochains mois. Le programme présenté ici est encore préliminaire, mais des discussions avec la Garde côtière canadienne et les équipes de recherche sont en cours pour soutenir le processus de planification.

L’Expédition préliminaire 2021 comprend des programmes reportés de la saison initiale de terrain de 2020 ainsi que quelques programmes supplémentaires. Au total, 9 programmes de recherche seront soutenus pendant l’Expédition. Ces programmes étudieront les écosystèmes marins arctiques et subarctiques par le biais d’activités de recherche multidisciplinaires et d’études intégrées ciblant les environnements physiques, chimiques et biologiques, le cycle du carbone, la géologie des fonds marins et la transition saisonnière de l’automne à l’hiver dans le Haut-Arctique. L’Expédition Amundsen 2021 se déroulera du 30 juin au 3 novembre et sera divisée en 5 Legs de 28 jours, pour un total de 126 jours en mer.

Un atelier virtuel de planification de l’expédition se tiendra les 22 et 23 mars pour examiner les scénarios et les contraintes liées à l’évolution de la pandémie COVID-19, ainsi que les besoins scientifiques, l’harmonisation des programmes de recherche, la logistique et la formation. Parallèlement, tous sont les bienvenus à l’atelier de diffusion qui aura lieu le 23 mars, où le mandat et l’histoire d’Amundsen Science seront discutés. C’est également l’occasion de s’impliquer dans l’avenir de l’Amundsen. Veuillez-vous inscrire ici.

 

Leg 1– Programme de planification spatiale marine de RNCan-Habitats des fonds marins

30 juin au 15 juillet – Québec à St. John’s

Le premier leg de l’expédition est consacrée à l’étude des habitats des fonds marins dans le cadre du programme de planification spatiale marine de Ressources Naturelles Canada (RNCan). Les opérations scientifiques menées au cours de ce leg comprennent la cartographie des fonds marins, des activités de carottage et le déploiement de caméras de fond au nord-est des côtes de Terre-Neuve.

Leg 2a – ROV Habitats de coraux & ArcticNet

15 juillet au 12 août – St. John’s à Iqaluit

Le leg 2 de l’expédition 2021 utilisera nouveau véhicule téléguidé (ROV) afin d’étudier d’importants habitats coralliens et les caractéristiques de fuites d’hydrocarbure sous-marines dans la mer du Labrador et la Baie de Baffin. Le programme marin d’ArcticNet mènera également diverses opérations scientifiques axées sur des activités de carottage, de déploiement de caméras de fond et d’étude de contamination de sédiments. De plus, la récupération et le déploiement de mouillages auront lieu sur 5 sites.

Leg 3 – KEBABB, Sentinelle Nord & ArcticNet

12 août au 9 septembre – Iqaluit à Resolute Bay

Le leg 3 de l’expédition 2021 se déroulera dans la baie de Baffin et dans le détroit de Lancaster. Le programme KEBABB (Knowledge and Ecosystem Based Approach in Baffin Bay) permettra d’échantillonner diverses composantes de l’écosystème en suivant 5 transects dans le sud de la baie de Baffin. Entre ces stations, cartographie de fond marins et échantillonnage fluvial du programme marin d’ArcticNet auront lieu, en plus du transect historique d’ArcticNet dans le détroit d’Hudson et dans le détroit de Davis. Des opérations scientifiques auront également lieu à Quaqtaq (QC) pour le programme Sentinelle Nord.

LEG 4 – PeCaBeau, RADCARBBS, Gliders & ArcticNet

9 septembre au 7 octobre – Resolute Bay à Cambridge Bay

Les programmes du leg 4 étudieront le carbone du pergélisol dans la mer de Beaufort (PeCaBeau) à travers des échantillonnages du cycle du carbone et de caractéristiques biogéochimiques de l’eau de mer et des sédiments sur 20 stations. En outre, le programme RADCARBBS (Radiocarbon Distributions and Carbon Cycling between Baffin Bay and the Beaufort Sea) et le programme marin d’ArcticNet seront à bord pour étudier les poissons, le plancton, les contaminants, le cycle de carbone et la biogéochimie dans le passage du Nord-Ouest et le long de transects historiques. Des gliders autonomes seront également déployés dans la mer de Beaufort afin d’étudier la turbulence et le mixage des eaux.

LEG 5 – Dark Edge – transition automne-hiver, Sentinelle Nord & ArcticNet

7 octobre au 3 novembre – Cambridge Bay à Québec

Lors du dernier leg de l’expédition 2021, une étude intégrée aura lieu à la lisière de la glace pour étudier la transition automne-hiver. Le programme Sentinelle Nord déploiera un véhicule sous-marin autonome (AUV) et le programme marin d’ArcticNet contribuera aussi à la campagne Dark Edge. Le NGCC Amundsen fera route jusqu’à Québec pour la fin de l’expédition annuelle le 3 novembre.